Psychothérapie individuelle

Une psychothérapie individuelle, pour quoi ?

Le but est d’aider la personne à être plus elle-même, de l’accompagner pour qu’elle découvre où elle veut aller, quelle direction elle souhaite donner à son existence, pour qu’elle en prenne ou reprenne les rennes de sa vie… Ce n’est ni une rééducation, ni une normalisation des comportements. L’accompagnement va s’attacher aux déficits qui ont marqué les premières phases du développement de l’enfant et qui se traduisent par des troubles de l’identité et de la relation qui se répètent dans des situations courantes de la vie.

Différentes techniques sont utilisées : expressive, analytique, exploratoire et interprétative. Il s’agit de contenir, de confronter, d’interpréter et de soutenir selon le degré de sévérité d’expression du trouble.

Lorsque les difficultés à vivre sont récurrentes, et plus particulièrement face aux troubles de la personnalité, aux syndromes anxieux, aux dépressions, aux conduites de dépendance mais aussi quand la personne se sent prisonnière d’un scénario de vie qui se répète «comme malgré elle», alors le travail psychologique doit viser un changement en terme de fonctionnement psychique.

La durée de l’accompagnement dépend d’une multitude de facteurs : certains sont intrinsèques, comme les capacités d’introspection, les possibilités de se remettre en question, de l’ancienneté du trouble… D’autres sont extrinsèques, comme la qualité de l’environnement (la présence d’ami(e)s, d’un(e) conjoint(e), le fait d’avoir ou non un travail, etc.). Le but du ou des premiers entretiens est de dresser une sorte d’état des lieux afin de proposer un projet d’accompagnement qui soit réaliste et adapté aux attentes du patient.

Méthodes

La psychologie clinique étudie les comportements humains au moyen de leurs mécanismes psychiques. Elle s’intéresse particulièrement à la construction de la personnalité, au développement affectif et à l’influence du milieu familial et social. Elle permet des bilans psychologiques.

La conception humaniste, axée sur l’épanouissement personnel, réintroduit la notion de conscience individuelle dans l’étude du comportement occulté par le béhaviorisme et par la perspective freudienne (déterminisme du milieu et déterminisme de l’inconscient).

La thérapie cognitive et comportementale (de 3ème génération)

L’approche systémique familiale est ancrée dans le présent et étudie les actions et réactions de chacun des membres de la famille pendant les séances. Elle cherche à mettre à jour les échanges malades et à rétablir ceux qui favorisent une communication claire et saine : le problème trouve souvent ses sources dans des événements passés, mais seuls le présent et l’action détiennent la solution.

Enregistrer

 Durée

La durée des séances est d’une heure.

 

Les consultations psychologiques ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale. Cependant, dans certains cas, votre assurance ou votre mutuelle peut prendre en charge partie ou l’ensemble des frais de ce suivi.

Enregistrer